Nos secrets pour mieux investir grâce aux meilleures enveloppes fiscales

investir

Une bonne gestion du patrimoine constitue un enjeu majeur face aux défis qui se présentent dans les économies actuelles. D’ailleurs les personnes physiques ou morales qui s’en sortent, sont bel et bien celles qui ont la capacité de mieux piloter leur patrimoine en toute sérénité et en s’appuyant sur un plan d’épargne solide. Voici nos secrets pour mieux investir avec vos enveloppes fiscales.

A propos de l’enveloppe fiscale : comment choisir ?

Une enveloppe fiscale est juste un compte d’épargne qui vous permet de faire différents investissements financiers. Les gains issus de ces derniers pourront bénéficier des avantages fiscaux importants ; voire une exonération totale ! Les enveloppes fiscales sont de 3 sortes : les comptes de titres, l’assurance vie et le plan d’épargne en actions. Chacune d’elle a ses spécificités et des principes uniques. Vous en saurez plus sur ce site de référence pour les épargnants.

Ainsi donc, pour choisir la meilleure enveloppe fiscale, il faut d’abord comprendre chacune d’elle, sélectionner celle qui est la plus rentable ou du moins celle qui convient à vos besoins et enfin acheter ou vendre le ETF (Exchange Traded Fund).

Assurance vie : l’enveloppe fiscale à la portée de tous.

L’assurance vie n’est pas à confondre avec l’assurance décès qui n’est qu’un simple produit sur la prévoyance. L’assurance vie est quant à elle un pur produit de l’épargne qui offre des avantages dans la fiscalité sur la succession et sur les plus values réalisées. Cette enveloppe fiscale vous permet d’investir dans les fonds d’investissements, immobiliers et des ETF avec des frais annuels. Idéal pour les experts comme pour les novices, l’assurance vie convient pour les projets sur le long terme, le désir d’investir sur les marchés financiers ou une ambition de transmettre votre patrimoine à vos héritiers. Il n’est pas plafonné, mutualise les frais mais ne permet pas de transférer votre contrat d’un établissement vers un autre. Une assurance vie dynamique doit incorporer des unités de comptes, proposer des fonds en euros et vous donner accès à des ETF. Parce que les assurances vie sont différentes d’une structure à une autre, il est bienséant de comparer avant le choix.

Le plan d’épargne actions (PEA) et le compte titres.

Le PEA offre la possibilité d’investir seulement sur les actions qui sont européennes et est très contraignant. Non seulement il est plafonné et limité à une seule personne, mais en plus, il empêche des retraits avant la huitième année. Il est donc adapté aux investisseurs sur le long terme qui n’ont guère besoin de faire des retraits sur des comptes qu’ils peuvent vite transférer d’une structure vers une autre sans aucune contrainte financière.

Le compte titres offre une flexibilité intéressante mais est exposé à une fiscalité très pénible. Idéal pour ceux qui ont un impôt sur le revenu nul, ceux qui désir investir dans les produits dérivés très spéculatifs (warrants, stocks options, …) ou pour les boursicoteurs, cette enveloppe fiscale à dans son contenu : des obligations, actions, fonds d’investissements, …