Mamiya 645 AFD

Mamiya

Prix indicatif avec 80 mm : 4915€
On aime bien l’ergonomie et la finition de cet appareil 4,5×6. Son boîtier assez ramassé et sa poignée lui confèrent une bonne prise en main. Malheureusement Mamiya l’a doté d’un système autofocus un peu poussif et d’une électronique sophistiquée, ce qui est plutôt un bon point mais qui, du coup, le rend un peu fragile. Ce sont les seuls points faibles car, par ailleurs, sa fiche technique est très complète, son obturateur monte jusqu’au 1/4 000 s, son système de mesure de lumière reste très efficace sur le terrain et, de surcroît, il permet d’accéder à de très nombreux modèles de dos numériques. Voir aussi test dans RP122. Notons que le tarif des objectifs et des accessoires Mamiya a été revu à la baisse cette année. En outre Mamiya propose un kit à 6 110 € comprenant deux objectifs supplémentaires en plus du 80 mm, le 35 et le 150 mm.

En savoir +

AF-D, le D c’est évidemment pour Digital. Ce 4,5×6 permet à son propriétaire d’avoir accès aux dos numériques suivants: Leaf (CMOST, Valéo 6, Valéo 11 el Valéo 22), Jenoplik (Eyelike MF, Precision MG, M11 el MI6), Imacon IX Press 96, le Proback DCS Kodak, les Phase One H5 el H10 et tous les dos Sinar. Mamiya est distribué par Piklus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *