Les 3 choses les plus importantes à faire pour une peinture bois extérieur réussie

peinture bois extérieur

La réussite des travaux de peinture bois extérieur passe par une succession de tâches « insignifiantes » à accomplir. Ces dernières doivent se faire avec précaution car ce sera le reflet de votre maison. Ceci, pas pour vous pousser à recourir aux pros de la peinture, mais à prendre suffisamment confiance en vous-mêmes sans tituber d’une étape à une autre. Voici donc 3 choses importantes à considérer.

Identifier le support à peindre et réunir le matériel de peinture bois extérieur.

L’usage de la peinture bois extérieur à pour but de protéger ce dernier contre le vieillissement précoce du bois (c’est une matière vivante qui se désagrège au fil du temps) en le rendant résistant aux intempéries. C’est aussi une manière de décorer le bois ou le lieu de son emplacement sans faire trop de dépenses. Mais vous devez savoir que la jouissance de tous ces avantages est liée à la concordance entre le support et la peinture que vous allez choisir. Faites donc un bilan du support avant d’entamer les travaux. Est-ce un bois résineux ou pas, est-il neuf, déjà peint ou de quel type de bois êtes-vous en face ? Vous pouvez vous renseigner aussi là-dessus.

Il faudrait ensuite réunir tous les matériels indispensables à la bonne exécution des travaux. Il s’agit du matériel de travail (le sceau, le rouleau ou un pinceau, une brosse, la peinture, la spatule, l’éponge, le savon noir, la pâte à bois, l’eau,…) et de votre protection comme les lunettes, les masques, les gants, la combinaison, …

Choisir la peinture bois extérieur adaptée à vos besoins.

Jusqu’à ce jour, l’offre de peinture bois extérieur est limité à 3 catégories distinctes les unes des autres : la peinture pour bois acrylique, la peinture glycéro et la peinture alkyde. A ces 3 peintures, il faut ajouter la lasure qui, bien qu’elle ne remplace pas la peinture, elle apporte quand même sa touche non négligeable dans lé décoration et la protection du bois. Elle est utilisée en guise de finition après la mise de la peinture.

La peinture en acrylique n’a pas d’odeur ; elle est faite à base d’eau et est microporeuse. C’est une peinture beaucoup plus appréciée à cause de sa composition qui tient compte du respect de l’environnement (aucune pollution de l’air) tandis que la glycéro n’est pas microporeuse, pollue plus et dégage une forte odeur avec un résultat brillant. La synthèse de ces deux peintures donne l’alkyde. Celle-ci est d’ailleurs plus imposée jour après jour dans la plupart des pays qui sont très regardant en ce qui est relatif à la protection de l’environnement.

Les différentes phases à suivre pour peindre.

Après avoir identifié le support, réuni tout le matériel des travaux et choisi la peinture convenable au support, il faut suivre quelques étapes précises : d’abord le ponçage du bois, ensuite le nettoyage après dépoussiérage et enfin le rebouchage puis l’application de la sous-couche sur laquelle sera posée la peinture bois extérieur.